Par hasard

Publié le par almanito

Tout a a commencé un soir d'été où j'étais invitée à une petite sauterie costumée. Dans un premier temps je regrettai qu'elle le fut car j'avais en réserve dans mon armoire une jupette rose bonbon  qui m'arrivait juste au ras justement et un petit haut transparent du meilleur effet, prometteurs d'une soirée fructueuse. Mais dans un deuxième temps j'ai pensé qu'un déguisement était propice à la désinhibition la plus débridée et j'enfilais donc la tenue de la Grande Faucheuse dégotée à la dernière minute dans une boutique poussiéreuse du quartier.
Lorsque j'arrivai sur le lieu des réjouissances, les gens avaient déjà bien bu mais pas assez encore pour que ma présence ne jette un froid glacial. Des visages atterrés me considéraient et la maîtresse de maison me pris par le bras pour me ramener vers la sortie avec toutes sortes d'excuses bidons et gênées.
Je partis donc morose digérer ma déception sur la plage lorsqu'une voix céleste m'apprit que la Grande Faucheuse la vraie, avait pris ses RTT à l'improviste et que je devais la remplacer. J'eus beau rouspéter et arguer que je ne ferais pas l'affaire, le ciel resta muet et je n'insistai pas car un surfeur solitaire qui sortait de l'eau à ce moment-là prit ses jambes à son cou en me voyant, laissant tomber sa planche sur le sable dans sa hâte. Je la ramassai et essayai de le rattraper en lui expliquant qu'il se méprenait sur mes intentions, mais comme il était très sportif, j'usai de ma faux pour le retenir. Elle l'atteignit malencontreusement à un endroit probablement vital car le beau jeune homme s'écroula. Sorry. Pas fait exprès, j'le jure.
Je ne savais que faire de cette planche. N'étant pas douée pour tout ce qui glisse sans mon consentement comme des skis ou  roule comme des skates et autres patins à roulettes de mon enfance, je la considérais néanmoins avec intérêt et décidai de l'essayer.
"Tss, tss!" C'était la voix en haut qui se manifestait. Quoi?! J'ai pas l'droit de m'en servir? Non me répondit-on, tu as autre chose à faire ce soir et en plus tu vas rouiller le matos, après ça fait des morts ratés qui traînent pendant des mois et ça engorge les urgences des hôpitaux.
Vas donc traîner sur l'autoroute, ou mieux encore du côté du port:  un paquebot gros comme un immeuble va accoster, tu vas faire un carton. Et n'oublie pas: si ton quota n'est pas rempli au petit matin, tu seras obligée de faire du rab!
Ha. Ok.
Je songeai que le coup du bateau était une bonne affaire pour moi du fait que, si je puis dire ma tâche se mesurait à la pièce et que par la même occasion, en bonne militante écolo,  mon action serait bénéfique à la nature en lui évitant d'être piétinée et esquintée par des milliers de visiteurs.
Le navire se fracassa avec une violence inouïe contre le quai, dévia en écrasant la vingtaine de yachts qui flottaient paisiblement et coula.
Ma faux était vraiment bien entretenue par la Grande Faucheuse que je remplaçais, je le reconnus humblement en projetant d'ouvrir dès le lendemain une agence de croque-mort car j'ai le sens des affaires et comme on dit, quand les foins sont coupés il faut les ramasser.
Alors? Fis-je en direction du merveilleux ciel étoilée de cette belle nuit d'été.
Mouai.. C'est la chance du débutant, répondit la voix dubitative.
Mais lorsque j'arrivai à l'aéroport que que d'un coup de maître j'anéantissais plusieurs avions remplis à craquer, j'eus droit à un sifflement admiratif: du bon boulot, tu es très douée! Nous ne pouvons pas laisser un tel talent s'évanouir dans la nature, nous te proposons un contrat...
La suite, on me l'a racontée. Retrouvée endormie en compagnie de quelques acolytes tout aussi rétamés que moi au milieu du carré aux herbes "aromatiques", dans ma jupette rose toute salie de terre, je marmonnais dans mon sommeil:
Top-là chef, je bosse 2 nuits par semaine pour toi et le reste du temps, j'en croque!







 

Par hasard
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Pour la robe... je veux une photo ! :-))
Répondre
C
:-)))
A
Alors d'abord on dit pas "je veux"!<br /> Namé!
C
Hum je me doutais bien qu'il y avait quelque chose dans les herbes corses ! quel rêve du tonnerre et mine rien, la nuit portant conseil, tu as résolu le problème du tourisme débordant. Vilaine :-)))
Répondre
A
Les rêves sont souvent révélateurs de ce qu'on voudrait :))
M
Alors là......comme tu me dis "mon comm a disparu", je viens voir si le mien est encore là et...plus de palmier !!!! bon là je doute que toutes le plates-formes se liguent...je penche pour un mauvais clic sur "envoyer"...<br /> Pfffff<br /> Bon c'est récent, je me souviens à peu près, je te disais<br /> "Très jolie couleur, le rase bonbon !...."<br /> Après... je ne sais plus avec exactitude, mais je te parlais de ton texte qui livrait, ah non, je te disais que "par les déguisements tu nous livrais un peu de ton âme, que sous le noir méchant transparaissait le rose tendre" enfin tu vois, c'était beaucoup mieux dit mais aussi c'est la faute des plates-formes...<br /> Et puis j'émiettais un doute (ben oui tiens je le laisse, on sème le doute, non ? alors c'est plus facile en miettes hihihi) au sujet du titre, je me demandais si c'était vraiment un hasard que la faucheuse déguisée en almanito vide les gamelles à touristes à la poubelle ?<br /> Enfin c'est toujours bien de te lire, te lire c'est sourire et fourire même parfois...<br /> Allez je valide on va bien voir...
Répondre
A
Ha ha tes com' valent toujours leur pesant de cacahuètes, j'adore! Hasard...On peut considérer que tout à fait inconsciemment je me sois un peu délestée d'un certain burn-août..
E
A partir d'une photo pareille, je ne me serai pas aussi bien débrouillée !
Répondre
A
Oh que si, tu ne manques pas d'imagination ;)
I
Alors comme ça, tu rêves d'anéantir quelques humains M'dame la Faucheuse ? Je ne sais pas ce que contenait ce "carré d'herbes aromatiques", mais il t'a inspiré une belle fiction :)) J'ignore d'où vient la photo, mais j'aime beaucoup ;)
Répondre
A
Attends j'arrive, bouge pas on va leur faire une mort lente et atroce!
I
Ce matin, ce sont les chasseurs que j'aimerais voir disparaître. Chasser un 18 août me remplit de joie, ah si seulement on pouvait "louer" la faucheuse ;) Merci pour le lien.
A
Elle vient d'ici: https://www.instagram.com/iamtheswimreaper/?hl=fr<br /> Ca fait du bien sans faire de mal à personne d'imaginer qu'on vide les bateaux et les charters :))
D
:D :D :D<br /> <br /> Mais qu'est-ce que tu avais fumé à cette soirée, hum ???
Répondre
A
Va savoir :))
M
Trop injuste, elle s'était déjà adaptée au travail, les réveils sont parfois durs :) J'aurais voulu te découvrir dans ta jupette et ton top au top. tu n'as pas une photo ?
Répondre
A
Alors la jupette au ras du bonbon et le haut transparent, c'est pas du tout moi et encore moins en rose :)))
P
La faux vaut bien quelques bonbons aux herbes dynamites. Très bon déroulé du poignet et de l'écriture avec humour noir déguisé en rose.
Répondre
A
Merci Quichottine :)
Q
J'approuve et je bisse le commentaire de Polly...<br /> Bravo à toi !
A
Le commentaire vaut largement le texte, merci Polly :)
E
Très bizarre... C'est encore un coup de SFR/Overblog !<br /> Je te disais que j'ai en effet fermé provisoirement la possibilité d'écrire un com parce que je n'ai pas trop la frite en ce moment, mais ça ira mieux bientôt, je l'espère...<br /> Merci de t'en être inquiétée et à tout bientôt.
Répondre
A
J'espère aussi, prends soin de toi!
E
Oui Alma, et je t'ai répondu. Tu n'as pas reçu mon mail ?
Répondre
A
Non...
E
Eh bé, le carré aromatique t'a drôlement inspirée !
Répondre
A
Bien pratique pour finir un texte qui va nulle part :)))<br /> Tu as vu que je t'ai envoyé un message par contact? Je n'accède plus aux commentaires chez toi..
M
C'est gai c'est effraie et c'est bizarre ce bas hasard mais c'est pas faux, faut pas qu' t'y fauche sa faux. Tu t'en sors bien, tu aurais pu choisir le déguisement d'Angela Merkel...heu au fait t'as une photo avec la tit' jupette ?
Répondre
A
Ha non désolée, elle était très sale et j'ai dû la jeter!